Découvrez la pratique de permaculture la plus populaire en Bretagne

Permaculture en Bretagne

La Bretagne possède un riche patrimoine naturel qui se fait de plus en plus apprécié pour sa biodiversité unique et sa diversité des écosystèmes et des habitats. Dans ce contexte géographique privilégié, l’utilisation des principes de la permaculture est vivement encouragée pour protéger et préserver le développement durable et le bien-être des habitants et du milieu naturel.

La pratique dite «permaculture» – ou plus communément appelée «permaculture» – a été développée par Bill Mollison et David Holmgren durant les années 1970 aux États-Unis et Australie. Il s’agit d’une démarche révolutionnaire qui cherche à allier le développement des cultures, des paysages, des habitats et des habitats en coordonnant les deux aspects matériaux, techniques et culturels. La permaculture adopte une approche intégrée, qui se focalise autour de cinq principes : observer et interagir avec l’écosystème, cultiver et utiliser les ressources durablement et efficacement, produire au plus près des lieux nécessaires, protéger et préserver les habitats et les communautés et créer une production durable avec des systèmes à croissance permanente.

Au fil des années, la permaculture s’est répandue dans le monde entier, devenant rapidement un mouvement de grande envergure. En France, elle est très populaire grâce aux efforts continus des organisateurs, formateurs, professionnels et de nombreuses initiatives locales qui encouragent son application réussie. La Bretagne est un des régions où la pratique est particulièrement active, en particulier dans les îles et la façade atlantique.

La culture des vergers en permaculture en Bretagne

La culture des vergers en permaculture est l’un des domaines les plus populaires en Bretagne. Cette pratique permet de produire des fruits et légumes de qualité optimale et garantit ainsi la sécurité alimentaire de la région. Il est à noter que la pratique consiste à créer un environnement naturel équilibré qui favorise la production durable et évite l’utilisation d’intrants chimiques et fertilisants. Toutefois, la permaculture des vergers nécessite une grande industrie et de longues heures de travail, une importante planification et des dépenses conséquentes.

La permaculture offre des principes simples et faciles à applicer pour le développement d’un verger durable. Pour une meilleure gestion des terrains agricoles, il est important de les créer et de les gérer selon les principes de la permaculture. Il est nécessaire de comprendre les principes de la biodiversité et de ses interactions. L’idée est d’assembler les plantes et les animaux en systèmes circulaires pour créer un système auto-régulé, qui produit des aliments et des ressources.

Pour un système durable et résilient, il est important de construire des relations saines avec l’environnement qui nous entoure, car les pratiques de permaculture impliquent de reconnaître le rôle des êtres vivants et leurs inter-relations. Ainsi, la permaculture bénéficie à la fois à la production agricole et à la biodiversité, car les plantes et les animaux vivent en harmonie et en symbiose, ce qui crée un écosystème riche et durable.

Avec l’assistance technologique et l’expertise locale, de nombreux agriculteurs bretons ont mis en place de vastes étendues de vergers en permaculture. Les «Vergers Gardianns» exploités par Agrocert Janzé, sur la commune de Janzé en Ille-et-Vilaine, sont l’un des exemples les plus renommés qui illustrent les bienfaits de la permaculture. Ce projet innovant a créé un écosystème diversifié de plus de 80000 m² de terres agricoles où la pratique de la permaculture a donné vie à plus de cinquante variétés de fruits et légumes de qualité bio.

L’agroforesterie en pratique

L’agroforesterie est la mise en pratique de la pratique de l’agriculture et de la foresterie, principalement dans les régions tempérées. En termes simples, elle consiste à planter et à cultiver des plantations permanentes dans des sols agricoles pour obtenir des produits forestiers et agricoles. Par conséquent, elle présente d’importantes opportunités pour les agriculteurs Bretons de tisser des liens entre l’agriculture et la foresterie, d’améliorer les haies et de diversifier les cultures et les espèces forestières.

La gestion agroforestière est un autre domaine où la pratique de la permaculture est populaire en Bretagne. Les différents systèmes agroforestiers sont habituellement caractérisés par un système de culture et d’aménagement intégré qui combinent des plantations ciblées et variées à des aménagements environnementaux qui stimulent la productivité tout en offrant une haute biodiversité. Ces systèmes permettent aux agriculteurs de tirer parti des culturaux vivaces tels que les arbres fruitiers, les buissons, les légumes et d’autres cultures agricoles pour produire plus facilement et efficacement des produits agricoles de qualité supérieure.

Celles-ci ont été popularisées par des initiatives telles que le projet «Graines de champions» de la Région Normandie ou le projet «Fruits Sauvages» de la Région de Loire-Atlantique. Ces projets visent à encourager les agriculteurs à adapter leurs pratiques agricoles à l’agriculture et à la foresterie à long terme et à promouvoir la diversification des cultures et des systèmes agricoles.

Les haies productives

Les haies productives sont un autre domaine très populaire de pratique de la permaculture en Bretagne. Celles-ci peuvent être plantées le long des bords de clôture, des champs et des chemins pour produire des produits agricoles diversifiés tels que céréales, légumes, fruits, noix, fleurs, etc. Ce type d’aménagement peut également produire des produits des sous-bois tels que des fruits sauvages ou des graines, et peut même offrir une protection contre les inondations et la désertification des sols.

Les haies productives peuvent être utilisées pour abriter la faune et la flore aquatiques et terrestres, et peuvent même fournir de l’ombre et de l’humidité à vos cultures. La pratique des haies a été appliquée avec brio par des institutions telles que la Région Bretagne, qui a lancé le projet «Bretagne en haie» pour encourager et protéger les haies productives encore présentes dans la région. Ce projet a permis de fournir aux agriculteurs une aide technique et financière pour leur développement et leur implication dans la pratique de la permaculture.

Conclusions

La permaculture est très populaire en Bretagne pour le développement des cultures et des paysages, et la pratique de cette démarche peut avoir un impact très positif sur l’environnement, les communautés locales et sur la sécurité alimentaire. La permaculture peut être appliquée avec succès à la production agricole, à l’agroforesterie et aux haies productives, et des outils spécifiques et des équipements de production appropriés peuvent être utilisés pour développer des systèmes durables.

La Région Bretagne, entre autres, est très active dans la promotion et la mise en œuvre du développement durable à travers la mise en place de programmes régionaux et de projets spécifiques tels que «Vergers Gardianns» ou «Bretagne en Haie». Ces projets sont très innovants et encouragent les agriculteurs à appliquer des pratiques durables et à protéger la biodiversité. Avec l’utilisation des principes de la permaculture, ces activités peuvent contribuer à préserver l’environnement et à offrir de meilleures conditions de vie aux communautés locales.